Cinema

Captain America: Civil War — Anthony & Joe Russo

Captain-America-Civil-War-Key-Art
(© Disney, Marvel)

Some critics say it is the best Marvel so far. If this is not the case for me, Captain America: Civil War yet remains a great entertainment and cinema experience.

The Avengers were created to save the world from villains and protect the population, but it appeared than while they were doing so in Sokovia in Avengers: Age of Ultron, they also created many collateral damage and killed innocents. The government now wants to control them and decide when they should take part in a conflict. Or else, they would disappear.

This is the beginning of Team Cap VS Team Iron Man. The former (played by Chris Evans) is against this idea and claims that their freedom is to decide when to act. The latter (Robert Downey Jr) once again chooses security, and they start a battle dividing the Avengers into two groups.

As any other Marvel around the Avengers, we still face a high level of special effects, explosions and stunts, yet the plot may seem a bit long to actually start. The first part mainly deals with this agreement, who wants to sign or not, the characters try to persuade each other, and that could have probably been wrapped up a bit more. It all really starts with the appearance of Baron Zemo (Daniel Brühl), the villain.

Even if Steve Rodgers is now the real leader of his own team of superheroes and that he is indeed the main character of his movie (at least!), the film does not really focus on his life or his actions, it seems more like another Avengers, dealing equally – or even more – with Tony Stark.

It nevertheless allowed Anthony and Joe Russo, the directors, to bring other mythical superheroes present in the comics to the rescue: Winter Soldier, Black Panther, Ant-Man and Spider-Man are thus adding a fair balance of either rage and anger or fun and jokes to the scenes.

A special mention would go for Daniel Brühl (also known for his roles as Fredrick Zoller in Tarantino’s Inglourious Basterds and as Niki Lauda in Ron Howard’s Rush) who is the first villain I have seen without any superhero-like powers (at least in the movie), and who still manages to achieve his goals. He gives his charisma to Zemo and makes him stand out.

All the other actors are still inseparable from their roles and portray them in what is probably the most perfect way.

This new Captain America may not be the best Marvel in history, it still has the qualities that make a blockbuster: the action, the actors, a good plot and special effects. It is definitely worth a watch, but if you are not a huge Marvel fan, make sure to watch the latest Avengers before to not get lost between all those characters.

Captain America: Civil War
Directed by Anthony and Joe Russo
Starring Chris Evans, Robert Downey Jr, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Daniel Brühl…
Produced by Marvel Studios, Russo Brothers, Marvel Entertainment

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

17-new-images-from-the-captain-america-civil-war-super-bowl-ad
(© Disney, Marvel)

Certains critiques l’ont qualifié de meilleur Marvel à ce jour. Même si ce n’est pas le cas pour moi, Captain America: Civil War reste cependant un bon moment de divertissement et une belle expérience de cinéma.

Les Avengers ont été créés pour sauver le monde des “méchants” et protéger la population, mais en exécutant leur rôle en Sokovie (dans le film précédent Avengers: l’Ère d’Ultron), ils ont également causé beaucoup de dommages collatéraux et tués plusieurs innocents. Le gouvernement veut alors les contrôler et décider quand il est envisageable de les laisser intervenir. S’ils refusent, cela signera la fin des Avengers.

C’est le début de la “Team Cap” contre la “Team Iron Man”. Le premier (joué par Chris Evans) est contre cette idée et affirme que leur liberté est justement de pouvoir agir quand ils le souhaitent. Le second (Robert Downey Jr) choisit de nouveau la sécurité en acceptant le texte. Là commence un conflit qui va diviser les Avengers en deux groupes.

Comme dans tous les films Marvel sur les membres des Avengers, le spectateur assiste à des effets spéciaux, des explosions et des cascades de très haut niveau. Cependant l’histoire en elle-même semble prendre du temps à démarrer. La première partie du film traite surtout de cet accord, qui veut le signer et qui le refuse, les super-héros tentent de rallier l’un et l’autre à leur cause, et cela aurait pu être un peu plus raccourci. Le film commence réellement avec l’apparition du Baron Zemo (Daniel Brühl), le méchant.

Même si Steve Rodgers est maintenant le leader de son équipe de super-héros et qu’il reste le personnage principal malgré la présence des autres Avengers, le film ne se focalise pas vraiment et uniquement sur sa vie ou ses actions. On dirait parfois plus un nouvel Avengers, qui traite tout autant – voire plus – de Tony Stark.

Mais cela a néanmoins permis à Anthony et Joe Russo, les réalisateurs, d’appeler à la rescousse d’autres super-héros historiques présents dans les comics : le Soldat de l’Hiver, la Panthère Noire, Ant-Man et Spider-Man ajoutent donc un bon équilibre entre rage, colère, ton plus léger et plaisanteries.

Une mention spéciale irait à Daniel Brühl (aussi connu pour son rôle en tant que Fredrick Zoller dans Inglourious Basterds de Tarantino et en tant que Niki Lauda dans Rush de Ron Howard) qui est le premier méchant que je vois n’avoir aucun pouvoir et n’être pas un super-héros (du moins dans le film) et pourtant réussir à atteindre son but. Il donne son charisme à Zemo et le fait se démarquer des autres personnages.

Les autres acteurs sont également inséparables de leurs rôles et les jouent de la manière la plus parfaite possible.

Ce nouveau Captain America n’est peut-être pas le meilleur Marvel de l’histoire, mais il a les qualités d’un blockbuster : l’action, les acteurs, un bon scénario et des effets spéciaux incroyables. Il vaut définitivement un détour au cinéma, mais si vous n’êtes pas un fan de l’univers Marvel, visionnez au moins le dernier Avengers avant d’aller le voir pour ne pas être trop perdu(e) dans les personnages.

Captain America : Civil War
Réalisé par Anthony and Joe Russo
Avec Chris Evans, Robert Downey Jr, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Daniel Brühl…
Produit par Marvel Studios, Russo Brothers, Marvel Entertainment

 

Publicités

4 commentaires sur “Captain America: Civil War — Anthony & Joe Russo

  1. Un film assez sympathique. Sans doute pas mon Marvel préféré mais un Marvel très plaisant à qui il manque peut être une tout petit peu plus de dimension épique ;-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s