Music·Shows/Theatre/Exhibitions

Muse Drones Tour at the O2 London

IMG_7197

Muse always promise a great show, and the Drones Tour is no exception.

I saw the 2nd Law Tour and its now famous pyramid at the O2 in London in 2012, and I came back to the dome for this new gig. It was even better.

IMG_7199
This show was part of the 360 experience, and the stage is then massive, standing in the middle of the venue with two big extensions on the sides. Above it is a mixture of cables and metal frames, some of them holding the drones that will be flying around and above the crowd just after.

With this disposition, everyone can probably see quite well what is happening on stage and around, so that obviously is a first very good point.

IMG_7059
Phantogram playing as guest

Phantogram was the guest band this day with their perfectly mastered mix of electronic-rock. Only knowing the song ‘When I’m Small’ before going to the show, I was quite surprised at the variety of their repertoire, which is getting a bit more rock on stage with the help of two other musicians. Sarah Barthel’s voice has something quite captivating sometimes, and suits perfectly their style. Josh Carter’s vocals and guitar skills are also to be highlighted. He has a personal signature that is, I feel, definitely part of the band’s style and success.

After Phantogram, almost 45min go before an army of robot-like people surround the stage, announcing the arrival of Muse.

From the very beginning, Matt Bellamy announces the atmosphere by throwing his guitar to the floor after the second song. “Good evening London!” as he said. The set list was really great (see at the end) – with the little surprise of ‘Citizen Erased’ coming halfway through the gig. As always, the live versions are even more powerful than the album ones, and the drum/bass jam ‘Munich Jam’ is definitely one of my favourites.

The 360 stage is already big in itself, but IMG_7092.JPGwhen they actually bring some drape screens down, it is just giant. The screens are covering the whole height of the venue and the whole length of the stage, so much so as Muse seem really small in this awesome stage design. But those screens are made of a transparent material, allowing the projection of videos and themes while still seeing the band playing through them in a few songs.

The stage design can be as colourful – during ‘Supermassive Black Hole’ – as magic – during ‘Drones’. Those two remain my favourite for the drones flying around and taking yellow-orange colours during ‘Supermassive Black Hole’, along with the whole light-show, was something rather new to me in a concert. I have never seen anything of that dimension before. As for ‘Drones’ the big screens allow you to be plunged into a sort of galaxy and this was captivating.

All this plunges you into the atmosphere of the album and the modern warfare, even more with Bellamy and Wolstenholme being controlled by a kind of robot-puppet’s hand pulling big strings above their heads during ‘The Handler’. If the band still could not get their famous UFOs, as they wished in several interviews, they at least got the drones and the inflatable spaceship!

This is two hours of intense music and live experience, with the energy the band is known for, and for me even better than the 2nd Law gig I went to. And if the tickets might look a bit expensive, I personally feel they definitely worth it!

Set list: Psycho, Reapers, Plug in Baby, Dead Inside, Stockholm Syndrome, The 2nd Law: Isolated System, The Handler, Supermassive Black Hole, Prelude, Starlight, Citizen Erased, Munich Jam, Madness, Undisclosed Desires, JFK, Interlude, Hysteria, Time is Running Out, Uprising, The Globalist, Drones. ENCORE: Mercy, Knights of Cydonia

IMG_7113

IMG_7121

IMG_7188

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Muse promet toujours un grand show, et le Drones Tour ne fait pas exception à la règle.

J’avais déjà assisté au 2nd Law Tour et sa fameuse pyramide à l’O2 de Londres en 2012, et je suis retournée au dôme londonien pour ce nouveau concert… et il était encore meilleur !

IMG_7199

Ce concert faisait partie de l’expérience 360° du groupe, et la scène était donc énorme, disposée au milieu de la salle avec deux grandes avancées de chaque côté. Au-dessus trône un mélange de câbles et de barres en métal, certaines tenant les drones qui vont plus tard voler au-dessus du public.

Avec cette disposition, tout le monde pouvait probablement bien voir ce qui se passait sur scène, et c’est bien évidemment un premier très bon point.

IMG_7059
Phantogram durant leur performance

Phantogram avait la charge de la première partie avec leur electro-rock très maîtrisé. Ne connaissant que la chanson ‘When I’m Small’ avant d’aller au concert, j’ai été très surprise de la variété de leur répertoire, qui devient un peu plus rock sur scène avec l’aide de deux autres musiciens. La voix de Sarah Barthel a quelque chose de captivant et correspond parfaitement à leur style de musique. Quant Josh Carter, sa voix et ses compétences à la guitare doivent aussi être mises en valeur. Il a une sorte de signature qui fait entièrement partie du style du group et joue probablement sur son succès.

Après Phantogram, presque 45 minutes s’écoulent avant qu’une armée de robots n’entoure la scène, annonçant l’arrivée imminente de Muse.

Dès le début, Matt Bellamy annonce le ton en lançant sa guitare sur le sol après la deuxième chanson. “Good evening London!” (“Bonsoir Londres !”) dit-il. La setlist était très bonne (voir à la fin de l’article), avec la surprise de ‘Citizen Erased’ vers la moitié du show. Comme toujours, les versions lives sont encore plus puissantes que les versions studios, et le jam basse/batterie ‘Munich Jam’ reste un de mes favoris.

La scène en 360 est déjà immense en IMG_7092.JPGelle-même, mais quand des écrans en tissu sont déployés, elle en devient géante. Les écrans recouvrent toute la hauteur de la salle et toute la longueur de la scène, si bien que les membres du groupe semblent incroyablement petits dans cette scénographie impressionnante. Mais ces écrans sont fait d’une matière légèrement transparente qui permet donc de projeter des vidéos ou des thèmes tout en continuant à voir le groupe jouer derrière.

La scénographie peut être aussi colorée (pendant ‘Supermassive Black Hole’) que magique (pendant ‘Drones’). Elle reste ma favorite durant ces deux chansons car les drones volant et prenant une couleur jaune-orangée, toujours avec le reste du light-show pour lequel Muse est reconnu, était quelque chose de nouveau pour moi dans un concert. Je n’avais jamais rien vu de cette dimension auparavant. Quant à ‘Drones’, les écrans vous permettent d’être plongés dans une sorte de galaxie, et cela rendait le moment captivant.

Le tout vous plonge dans l’atmosphère de l’album et des techniques de guerre modernes, notamment lorsque Bellamy et Wolstenholme sont contrôlés par la main géante d’une marionnette-robot qui tire les ficelles au-dessus de leurs têtes pendant ‘The Handler’. Si le groupe n’a toujours pas pu avoir ses OVNIs, comme il les désirait depuis plusieurs années, il a au moins pu s’offrir les drones et le vaisseau spatial gonflable !

Ce sont deux heures de musique et d’expérience live intenses que Muse nous offre, avec l’énergie qu’on leur connaît, et ce concert était pour moi encore meilleur que celui du 2nd Law Tour. Si les tickets peuvent paraître un peu chers, j’ai maintenant la certitude qu’ils en valent totalement la peine !

Setlist : Psycho, Reapers, Plug in Baby, Dead Inside, Stockholm Syndrome, The 2nd Law: Isolated System, The Handler, Supermassive Black Hole, Prelude, Starlight, Citizen Erased, Munich Jam, Madness, Undisclosed Desires, JFK, Interlude, Hysteria, Time is Running Out, Uprising, The Globalist, Drones. ENCORE: Mercy, Knights of Cydonia

IMG_7113

IMG_7121

IMG_7188

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s