Cinema

Spotlight — Tom McCarthy

rachel-mcadams-mark-ruffalo-brian-dg-arcy-michael-keaton-and-john-slattery-in-spotlight-cred-kerry-hayes-open-road-films_wide-a9ace4a3a9d3d271a45d19c7c220201b7656c7eb-s900-c85
(Kerry Hayes / Open Road Films)

Nominated for the next Oscars, Spotlight has great chances of winning prizes for the scenario remains strong and captivating throughout the film. The actors prove their talent as investigative journalists, which appears as completely different from what we know them for.

A new editor is arriving at the Boston Globe, and with him a wish to make the newspaper great again. To achieve this, he decides to use the Spotlight team. These four investigative journalists (Mark Ruffalo, Rachel McAdams, Brian d’Arcy James), directed by Walter Robinson (Michael Keaton) will have to find more about child abuses by several priests in Boston.

The film maker, Tom McCarthy, makes us discover or re-discover this true story of journalism, for which the Boston Globe journalists won the Pulitzer Prize in 2003. The investigation takes a lot of time, and everyone in the team has to find new tricks to obtain interviews, sources or testimonies from alleged victims. More than challenging the Roman Catholic Church, it also challenges the journalists’ view of the society, of the acts committed, and their understanding of what the victims went through.

While the beginning of the film may feel a bit long, it starts catching the viewer when the scene is set and the investigation can actually start.

Mostly known for his role as Hulk, Mark Ruffalo shows his personality without special effects, and we discover a truly great actor, sharing emotions with his character and with the public. Rachel McAdams also appears in a totally different world, especially when you compare this role to her previous one as Irene Adler in Guy Ritchie’s ‘Sherlock Holmes’, and she settles the only feminine touch in the newsroom, as well as the determined temperament of her character.

Director McCarthy signs here a great film, with a distinctive touch, and an atmosphere that plunges us back to the early “noughties”. Nothing is left to chance: the old computers, the old phones, the atmosphere of the newsroom itself, and probably one practice that journalists do not carry on a lot today: taking handwritten notes of their interviews. The only negative point we can notice is the several little editing glitches like Ruffalo’s hand in his pocket, and outside in the next shot. Those yet remain small errors that do not alter in any way the quality of the movie.

Spotlight is then a great account of that breakthrough in investigative journalism and would even deserve more promotion than what it got so far.

Spotlight
Directed by Tom McCarthy
Starring Mark Ruffalo, Rachel McAdams, Michael Keaton, Brian d’Arcy James
Produced by Anonymous Content, Participant Media and Rocklin/Faust

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

spotlight-movie-1024x658
(Spotlight – scriptmag.com)

Nominé pour les Oscars 2016, Spotlight a de grandes chances de gagner des récompenses tant le scénario reste fort et captivant tout au long du film. Les acteurs prouvent leur talent dans la peau de journalistes d’investigation, et cela est bien différent du style dans lequel nous sommes habitués à les voir.

Un nouveau rédacteur en chef arrive au Boston Globe, et avec lui le vœu de redorer l’image du journal. Pour y parvenir, il décide de miser sur l’équipe Spotlight. Ces quatre journalistes d’investigation (Mark Ruffalo, Rachel McAdams, Brian d’Arcy James), dirigés par Walter Robinson (Michael Keaton) vont devoir enquêter sur des faits de pédophilie et d’abus sur enfants par plusieurs prêtres de Boston.

Le réalisateur, Tom McCarthy, nous fait découvrir ou redécouvrir cette histoire vraie du journalisme, pour laquelle le Boston Globe a gagné le prix Pulitzer en 2003. L’enquête prend du temps, et chacun dans l’équipe doit trouver de nouvelles ruses pour obtenir des interviews, des sources ou des témoignages de supposées victimes. Plus que simplement défier l’Église Catholique, cela va aussi défier la vision que les journalistes ont de la société, des actes commis, et leur compréhension de ce que les victimes ont enduré.

Si le début du film peut paraître un peu long, il commence à vraiment saisir le spectateur lorsque la scène est établie et que l’enquête commence réellement.

Surtout connu pour son rôle en tant que Hulk, Mark Ruffalo montre ici sa personnalité sans effets spéciaux, et l’on découvre un très bon acteur qui partage ses émotions avec son personnage et le public. Rachel McAdams apparaît également dans un monde totalement différent, surtout lorsque l’on compare ce rôle à celui d’Irene Adler qu’elle a tenu dans ‘Sherlock Holmes’ de Guy Rithie par exemple, et elle amène la seule touche féminine de cette petite rédaction, ainsi que le tempérament déterminé de son personnage.

McCarthy signe ici un très bon film, avec une signature bien à lui, et une atmosphère qui nous replonge au début des années 2000. Rien n’est laissé au hasard : les vieux ordinateurs, les vieux téléphones, l’atmosphère de la rédaction elle-même, et sûrement une pratique que les journalistes n’exercent plus beaucoup de nos jours : prendre ses notes à la main lors des interviews. Le seul point négatif que l’on pourrait trouver sont les quelques faux-raccords comme par exemple la main de Ruffalo dans sa poche, puis hors de celle-ci au cadrage suivant alors qu’il reste statique. Mais ce ne sont que de petites erreurs qui n’altèrent en aucun cas la qualité du film.

Spotlight est donc un très bon témoignage de cette découverte capitale dans le monde du journalisme d’investigation, et il mériterait même encore plus de promotion que ce qu’il n’a eu jusqu’à présent.

Spotlight
Réalisé par Tom McCarthy
Avec Mark Ruffalo, Rachel McAdams, Michael Keaton, Brian d’Arcy James
Produit par Anonymous Content, Participant Media et Rocklin/Faust

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s