Cinema

Inside Out / Vice Versa — Pete Docter

promotion-inside-out-08
(© Disney, Pixar)

The latest Pixar Inside Out plunges the spectators in a mix between childhood and adult world, making the whole experience of watching the movie quite interesting and captivating.

It mostly takes place in Riley’s head. The 11-year-old girl is experiencing events in her real life, and the five emotions living in her head decide of her reactions. Joy, Sadness, Fear, Anger and Disgust are living happily together, making Riley an adorable and positive little girl… until her family moves out and joyful Riley turns into sad Riley, who lost her bearings and cannot see this change positively anymore, far from her friends and childhood home. As a consequence, Joy has to fix one of Sadness’s mistakes and disappears for a while. This is the beginning of the illustration of Riley’s adolescent crisis and loss of self-confidence.

As usual, the quality of Pixar’s animation is widely recognised. The characters seem to slide on the floor so easily that they have a kind of gracefulness, and their gaze and expressions make them almost real. The story and the different emotions actually even touch the spectators: between tears and laughter, you definitely become attached to the characters.

The movie may also create a reflection on the inner way of functioning, of feeling different emotions. Why not think of a little character in your head creating your joy, sadness, anger, disgust or fear when you feel them? It can make people think differently about their reactions to situations.

This illustration of memory can also be useful to explain simply how it works to children. Short-term memory, long-term memory, the explanation of passions thanks to islands… they all create images to make them understand more easily, and funnily, the complexity of the brain and of emotions.

Hidden under the animated characters dear to Pixar is then actually a quite adult and sometimes more complex movie, with several levels of interpretation. As usual, director Pete Docter (Toy Story, Wall-E, Monsters & Cie, Up!) makes us dream and travel to another world.

Inside Out
Directed by Pete Docter
Produced by Pixar Animation Studios and Walt Disney Pictures

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le dernier Pixar Vice Versa plonge le spectateur dans un mélange entre monde d’enfant et de monde d’adulte, rendant l’expérience du film très intéressante et captivante.

La majorité de l’action se situe dans la tête de Riley. La petite fille de 11 ans expérimente la vie, et les cinq émotions vivant dans sa tête décident de ses réactions. Joie, Tristesse, Peur, Colère et Dégoût vivent en harmonie, rendant Riley adorable et positive… jusqu’à ce que sa famille décide de déménager et que la Riley joyeuse se transforme en Riley triste, incapable de continuer à voir ce changement de manière positive, étant loin de ses amis et de la maison de son enfance. Puisque Tristesse est en partie responsable de cet état, Joie va devoir régler le problème et disparaît alors pendant un moment. C’est le début de l’illustration de la crise d’adolescence et de la perte de confiance en soi de Riley.

La qualité des animations de Pixar ne sont plus à prouver. Les personnages semblent glisser sur le sol si facilement que cela les rend gracieux, et l’expression de leur regard les rend presque réels. Vous ne pourrez probablement pas rester impassible face à l’histoire et aux différentes émotions qui vont jusqu’à toucher le spectateur lui-même. Entre rires et pleurs, vous vous attacherez sans aucun doute à ces personnages.

Le film peut même créer une réflexion sur notre cerveau et sa manière de fonctionner, de ressentir les différentes émotions. Pourquoi ne pas imaginer qu’un petit personnage, une petite voix, se cache dans notre tête et crée la joie, la tristesse, la colère, le dégoût ou la peur que l’on peut ressentir ? Cela peut vous faire réfléchir différemment sur vos réactions selon les situations.

Cette illustration de la mémoire peut également être un bon outil pour expliquer son fonctionnement aux enfants. Mémoire à court-terme, mémoire à long-terme, la mise en scène des passions grâce aux îles… tout cela crée des images pour leur faire comprendre plus simplement, et plus drôlement, la complexité du cerveau et des émotions.

Cachée derrière ces personnages animés si chers à Pixar, on retrouve donc également une vision plus adulte et parfois plus complexe du film, avec plusieurs niveaux de lecture. Le réalisateur, Pete Docter (Toy Story, Wall-E, Monsters & Cie, Up!) nous fait une fois de plus rêver et voyager dans un autre monde.

Vice Versa
Réalisé par Pete Docter
Produit par Pixar Animation Studios et Walt Disney Pictures

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s