Cinema

Lucy — Luc Besson

lucy
(hbo.com)

Everyone knows the now famous “The average person uses 10% of their brain capacity”. Luc Besson enhanced it, by adding a personal touch : “what would happen if you use 100%”.

This is the theme of the movie “Lucy”, the character played by Scarlett Johansson, who has to deliver a suitcase to a Chinese mafia gang and become enlisted in a drug trade ; the drug accidentally spread in her body and develop her cerebral capacities, until it gives her unexpected powers. Many have be disappointed by this movie, waiting to see an exact scientific demonstration. But this is only sci-fi – which anyway remains rather believable, even disturbing.

We must admit that “Lucy” is a movie which gives you really diverse feelings. It keeps you on tenterhooks, you live with the character, each time being surprised by the her new capacities ; but the end can, however, leave you quite puzzled : for some, it fizzles out, as we can hear rudely, and for some it let you go out of the cinema with a lot of questions about yourself, people, the world, what could happen if someone on earth had those 100% of cereral capacities (well actually, chaos).

“Lucy” should probably be seen once again, as Luc Besson gives us a lot of information to store up in only 1h30, but this does not prevent the movie from being a great entertainment.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lucy-Besson-1
(hbo.com, lepasseurcritique.com)

Tout le monde connaît le désormais célèbre “nous n’utilisons que 10% de nos capacités cérébrales”. Luc Besson l’a amélioré, en y ajoutant une touche personnelle : “que se passerait-il si nous en utilisions 100% ?”.

C’est le thème de “Lucy”, personnage campé par Scarlett Johansson, qui doit remettre une valise à un gang de la mafia chinoise et se retrouve enrôlée dans un trafic de drogue. La drogue se répand alors accidentellement dans son corps et développe ses capacités cérébrales, jusqu’à lui donner des pouvoirs inattendus. Beaucoup ont été déçus par ce film, s’attendant à voir une démonstration scientifique entièrement exacte. Mais ce n’est que de la science-fiction, qui reste cependant plutôt crédible, voire inquiétante.
Il faut avouer que “Lucy” est un film qui vous donne des sensations plutôt diverses. Il vous tient en haleine et vous vivez avec le personnage en étant à chaque fois surpris des nouvelles capacités dont elle fait preuve. La fin peut cependant vous laisser perplexe, entre une “fin en queue de poisson” comme on peut entendre grossièrement, et une fin qui vous laisse quitter la salle avec énormément de questions en tête sur vous-même, les Hommes, le monde, ce qui pourrait arriver si quelqu’un avait ces 100% de capacités cérébrales (c’est-à-dire probablement le chaos).

Il faudrait voir “Lucy” une seconde fois tant Luc Besson nous donne d’informations à emmagasiner en 1h30, mais cela n’empêche qu’il reste un bon divertissement.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s